Comité jumelage Pessac

            Burgos


La ville de Burgos prépare un dossier pour que le centre historique de la ville englobant la cathédrale soit classé au patrimoine de l'humanité par l'Unesco



Burgos, Ville espagnole fondée au 9ème après Jésus Christ, est la capitale de la province du même nom dans la région de ‘’Castille et Leon’’. Les "Burgueses" sont, actuellement, au nombre de       160 000, sachant que les deux plus grandes villes espagnoles Madrid et Barcelone comptent respectivement 3 200 000 et 2 800 000 habitants. Burgos se trouve à 450 km de Pessac à moins de 5 heures de route.

Le comité de jumelage s'efforce d'organiser tous les ans un voyage à Burgos, pour les fêtes de la ville (29 juin).  Voir ici les photos de notre voyage 2010...



Un peu d’histoire… et de préhistoire


On a trouvé des traces de vie humaine au néolithique (4500 ans avant av J C) et au début de l’âge de fer (850 av J C) près de la colline du château. Cependant la ville de Burgos fut réellement fondée en 884 par le  Comte castillan Diego Rodriguez à la demande du roi de Leon Alphonse III qui voulait freiner l’avancée des Sarazins et  ordonnat que l’on construise un ‘’burgo’’ fortifié près du rio Arlanzon. Burgos est donc à l’origine une ville militaire, peuplée par ordonnance royale et soumise à l’autorité des rois de Leon jusqu’en 930 où elle devint pendant plusieurs siècles capitale de la Castille devenue indépendante. C’est entre le  XVeme et XVI eme siècle qu'elle se développa grâce au commerce des textiles et assura ainsi sa prospérité.



Célébrités...

C’est la patrie de Rodrigo Diaz plus connu sous le nom de Cid Campeador dont les exploits devenus légendaires sont universellement connus.
Le Cid Campéador, s'appelait Rodrigo Diaz. Né en 1043 à Vivar, près de Burgos, il combattit avec les Maures, et y gagna le surnom de "sidi" ce qui veut dire seigneur en Arabe C’est en 1094 qu'il prit la ville de Valence cette fois pour les forces chrétiennes. Il en fût gouverneur jusqu'à sa mort. Il repose aujourd'hui avec sa femme Chimène dans la cathédrale.
Ses exploits inspirèrent Corneille dans sa  célèbre tragédie.


Patrimoine


Ville historique au patrimoine exceptionnel, Burgos possède l’une des trois plus belles cathédrales d’Espagne.
     Au XVe et XVIe siècle, époque bénie,on vit apparaître  des monuments et des édifices d'une valeur et d'une importance exceptionnelle : le monastère de las Huelgas, les portes des anciennes murailles de la cité "arco de Santa Maria", etc… et bien sûr la cathédrale vouée à Sainte Marie la Grande.

La cathédrale est le monument le plus representatif de Burgos : 84 m de long, 60 m de large. C’est un chef d’œuvre de l’art gothique. Son édification débuta en 1221 et s'échelonna sur trois  siècles. Sous la croisée du transept, et sa magnifique coupole étoilée vous trouverez  la pierre tombale du Cid et de Chimène.  Voir les détails: cliquer ici!

Le portail du Sarmental: sur le portail du Sarmental, les voussures représentent la cour céleste, à l'intérieur un élégant escalier renaissance "la escalada dorada" . N'oubliez pas de contempler le gisant du connétable de Castille et de sa femme. Sous la croisée du transept, et de sa magnifique coupole étoilée, vous trouverez la pierre tombale du Cid et de Chimène.

Les Casas: sur le chemin de la rivière  on peut apercevoir la Casa Del Cordon, l’édifice civile plus significatif de la ville. C’est là que les Rois Catholiques reçurent Christophe Colomb en 1497, au retour de son 2ième voyage en terre américaine. Après avoir dépassé, le pont de San Pablo, sur l’autre rive de l’Arlanzon se dressent la Casa De Miranda et la Casa De Angulo. Les deux édifices accueillent le musée de Burgos, qui contiennent d’importantes sections artistiques de Don Alphonse frère d’Isabelle la Catholique.

Les Monastères : Dans les alentours de Burgos se trouvent deux édifices religieux très visités. Vers l’Ouest le Monastère Royal de Las Huelgas Reales édifié par Alphonse III en 1187 sur une de ses propriétés de plaisance. A l’Est de la capitale est située la Chartreuse de Miraflores, monastère construit entre 1454 et 1488.



Un peu d’ambiance …

Burgos est une ville  paisible, peu animée le soir contrairement aux villes du sud, mais les très nombreux commerces sous les arcades de la vieille ville, les bars et restaurants autour de la cathédrale, et surtout ses nombreux parcs et jardins le long des rives de l'Arlazon, incitent à la promenade


Gastronomie :

Les spécialités de Burgos sont l'agneau de lait rôti, le succulent pot-pourri ‘’olla podrida’’, les soupes à l'ail, les lentilles à la mode de Burgos, le hachis de porc et la truite à la mode de Castille, sans oublier ses boudins. Ces spécialités s'accompagnent harmonieusement de vins rouges et rosés d'une grande qualité, garantie par une dénomination d'origine.
Au cours de la fête espagnole à Pessac, les convives ont eu le plaisir de nous régaler au cours de la Fête espagnole en dégustant la plupart de ces spécialités en particulier la fameuse olla podrida dont les éléments de base sont les haricots rouges d’Ibeas- petit village près de Burgos- agrémentés de morcilla, chorizo, pattes, oreilles, de porc et autres  viandes et denrées suivant  l’opportunité des cuisinières et cuisiniers.


Fêtes et cérémonies :

Comme dans beaucoup de villes espagnoles, de nombreuses fêtes sont célébrées tout au long de l’année.
Retenons la plus importante : celle des Saints Pierre et Paul





Burgos, ville étape du chemin de Compostelle

Etape LOGRONO - BURGOS

De Logroño, capitale de La Rioja à Burgos, ce tronçon du Chemin de Compostelle vous fait traverser des régions riches en évènements historiques. Ce territoire a constitué pendant le moyen âge une véritable frontière entre les musulmans et les chrétiens, et en même temps une terre aussi riche de rencontres que de batailles. La " reconquista " finie, le " Camino " a ouvert cette zone aux pèlerins de toute l'Europe...   

Etape BURGOS - LEON

Entre la cathédrale de Burgos et la non moins belle de León, vous allez parcourir la meseta castillane, terre sèche et rocailleuse donnant une sensation d'immensité... et d'éternité! Le parcours, heureusement entrecoupé de petites vallées plus vertes ou ponctué de mamelons à la forme caractéristique, abrite des villages magnifiques et de nombreux édifices forts intéressants : Castrojeriz, encore à l'allure d'un château, Fromista et son église de Saint Martin, qui rappelle celles de la région de Jaca, Carrión de los Condes et San Zoilo, Calzadilla (la Chaussée...), Sahagun, le Cluny espagnol... et toutes ces merveilles de la Castille profonde, où la rencontre avec soi même tout au long du Chemin, n'est pas difficile...













Vous trouverez d'excellentes photos de la ville de Burgos sur le site de la mairie de Pessac




haut de page